Doytcheva, Milena - Diversité et « super-diversité » dans les arènes académiques : pour une approche critique

societes-plurielles:4250 - Sociétés plurielles, 1 février 2018, Épistémologies du pluriel
Diversité et « super-diversité » dans les arènes académiques : pour une approche critique

Auteurs : Doytcheva, Milena

En prenant comme point de départ l’émergence du concept de (super-)diversité dans les arènes politiques et académiques, l’article met àl’épreuve les changements théoriques et épistémiques allégués, liés à ce nouveau paradigme (Vertovec 2007) dans l’étude des phénomènes de pluralisme culturel et de « multiculture » (Back 1994 ; Hall 1999). Nous commençons par étudier de manière critique les principales innovations revendiquées, en les replaçant dans le contexte plus large d’un « retour » annoncé de l’assimilation (Brubaker 2001). Nous envisageons ensuite une deuxième source de mise à l’épreuve, fondée sur des arguments empiriques, issus d’enquêtes sur les politiques publiques quis’attachent à la mise en oeuvre de ces idéaux. Nous évoquons pour conclure l’hypothèse d’un « blanchiment » (Bilge 2013) de la diversité et interrogeons la possibilité d’investir la notion de manière non plus normative, mais critique, en l’articulant plus fortement à celle de non-discrimination.


Source : oai:HAL:hal-01692617v1
Volume : Épistémologies du pluriel
Rubrique : Articles
Publié le : 1 février 2018
Déposé le : 31 janvier 2018
Mots-clés : France, Europe, 2000s,sociology, diversity, superdiversity, discrimination, multiculture, race, ethnicity, public policy, multicultura, etnicidad, discriminación, diversidad, super-diversidad,sociología, Francia, Europa, política pública, años 2000, années 2000,sociologie, diversité, ethnicité, « race », politique publique,[SHS.SOCIO] Humanities and Social Sciences/Sociology


Exporter

Partager

Statistiques de consultation

Cette page a été consultée 61 fois.
Le PDF de cet article a été téléchargé 51 fois.